De la compréhension.

En tant qu’enseignante, je suis régulièrement amenée à rencontrer des cavaliers qui m’appellent pour une incompréhension entre eux et leur cheval. Il va trop vite, il ne m’écoute pas, il a peur de tout, il est lourd …etc…

            Quand le besoin s’en fait sentir, l’une de mes premières questions est de demander que le cavalier me partage trois qualités et trois défauts de son cheval.          Pas toujours simple, surtout pour leur trouver des défauts ! Et la question qui suit est toujours la même : ces trois qualités et ces trois défauts vous qualifient-ils vous aussi ? Et c’est oui, systématiquement.

            Ces questions des plus anodines permettent au cavalier de gagner en douceur avec lui-même et en empathie envers son cheval. Mais le chemin va encore être long vers la compréhension… de soi.

            Avant tout travail technique, il va d’abord falloir faire un lien entre lui et vous. Au-delà du lien affectif, du lien équestre ou autre, vous vous êtes choisis, mutuellement, pour une raison bien précise. Ce cheval est là pour vous apprendre quelque chose que vous n’êtes pas encore parvenu à éclairer. Quelle chance. La vie vous a apporté 500 kg de finesse ( mais aussi 500 kg de muscles ) pour avancer vers votre chemin vers vous-même ! Les drames, les rencontres, les maladies entre autre ont aussi ce rôle là, mais souvent plus douloureux à passer. Vous, vous avez choisi de vous accompagner d’un être sensible, patient, généreux mais aussi entier, fragile et qui vit dans l’immédiateté.

trio

            Nous passons beaucoup de temps à regarder ce qui se passe à l’extérieur : dans le monde, dans nos familles, dans le milieu professionnel, dans nos relations. Sans jamais regarder ce qui se passe à l’intérieur et qui pourtant conditionne tout ce qui se passe à l’extérieur. Ce ne sont guère les évènements qui nous affectent. C’est ce qui se passe en nous que nous devons gérer, c’est la situation «  que nous avons créé » et la perception que nous en avons qui nous trouble. 100 personnes confrontées à la même situation auront 100 réactions différentes. Tout se passe entre nous et nous.

            Et puis, arrive le cheval professeur. Professeur de confort, de bien-être, d’équilibre, celui qui ( tous en fait ) exprime clairement quand vous êtes sur la bonne voie car il se met à éprouver du confort avec vous, parfois par éclair, d’autres fois, au quotidien. Le cheval est le meilleur baromètre d’équilibre. Equilibre ostéo-articulaire, équilibre musculaire, équilibre émotionnel …C’est pour ça qu’ils sont tous si différents et qu’on a rencontré celui là et pas un autre.

 

IMG_6663

            A défaut d’oser vous regarder, vous écouter, regardez les, écoutez les, ils sont vous et vous êtes eux. Alors, osez. Osez sentir, osez voir, osez entendre, osez vivre, et en les comprenant vous vous comprendrez, en vous comprenant, vous trouverez les clés de votre équilibre, qui déteindra sur tout ce qui vous est extérieur et si cher, famille, travail, ami, compagnon animaux …

            Prenez soin de vous comme vous prenez soin d’eux, et bien plus encore. C’est peut être le seul cadeau que vous aurez toujours le droit ( l’obligation ) de vous faire à vous-même car il conditionne tout ce qui émane de vous, et gravite autour de vous.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s